Ouvrir un restaurant : comment faire pour réussir ?

par | jeudi, 19 mai 2022 | Travail | 0 commentaires

L’idée de créer votre propre restaurant vous tente ? Toutefois, un doute subsiste par rapport aux démarches et à la pérennité du projet. Sachez qu’avec un bon planning et un peu de créativité, vous pouvez rendre votre commerce florissant. Ouvrir un restaurant demande beaucoup de travail et d’investissement. Avec un bon départ et de la passion, vous verrez que la vie d’un restaurateur est unique et que vous pouvez réaliser un rendement important.

Élaborer une étude de marché

Allant de la petite brasserie de quartier à l’hôtel étoilé, la France compte sur son territoire plus de 175 000 restaurants. De ce fait, ce secteur s’avère très concurrentiel. Afin de bien prendre conscience de la situation, vous devez commencer par réaliser une étude du marché. C’est d’ailleurs un passage obligé pour tout type de projet, visant à dresser un état des lieux, distinguer les principaux concurrents, identifier votre zone d’influence commerciale, etc. Puis, vous pouvez réaliser une analyse de vos potentiels clients en commençant par dresser leur profil (âge, profession, localisation, etc.).

En outre, vous devez vous intéresser à leurs habitudes (manger au restaurant ou à la maison) et leurs budgets. En amont, il est également recommandé de se poser la question « que recherchent les clients avant tout ? ». Les réponses à cette question peuvent concerner la qualité des plats, les prix accessibles, l’accueil agréable ou le service rapide. En d’autres termes, cette étude consiste à vous fournir une vue d’ensemble sur tous les éléments extérieurs à prendre en compte. Cela est essentiel afin d’ouvrir votre restaurant sans risque de faillite.

Monter un bon business plan

Le business plan permet d’analyser la viabilité de votre affaire dans le temps. Pour y parvenir, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

∙         À combien s’élèveront les dépenses dans les 6 mois qui suivront l’ouverture du restaurant ? ;

∙         Quels sont les besoins humains et matériels indispensables pour faire tourner le restaurant ? ;

∙         Quelle est l’estimation du bénéfice sur une année ?

En apportant des réponses pertinentes à ce questionnaire, vous aurez un business plan bien solide. Celui-ci est le gage d’une vision plus claire par rapport à votre situation financière.

Suivre les tendances dans le secteur de la restauration

Actuellement, de nombreux restaurants adoptent des concepts hors du commun qui attirent les clients. Proposer une bonne cuisine dans un décor atypique marque l’esprit et l’estomac de ces derniers.

Le dark kitchen

Le dark kitchen ou cuisine fantôme renvoie à un restaurant sans établissement physique. Les services sont consacrés à la préparation, à la vente à emporter ou à la livraison à domicile des plats. Ce type de cuisine connaît un véritable essor et offre des avantages économiques considérables pour les restaurateurs. En optant pour ce type de restaurant, vous réduisez vos dépenses liées à l’aménagement intérieur de l’établissement et les salaires des responsables de service en salle.

Bar-restaurant à thème : un concept atypique

Outre le fait de savourer des plats succulents, les clients apprécient également le concept novateur du bar-restaurant à thème. Un thème bien pensé revient à un outil de marketing à part entière. La thématique détermine le type de décoration intérieure, les contenus de la carte de cocktails et le menu, sans oublier la présentation visuelle des boissons et plats.

À ceux-ci s’ajoutent le style vestimentaire et le comportement des employés par rapport aux clients. Cependant, se lancer dans ce type de restaurant implique un savoir-faire en finance. De ce fait, pour vous conseiller dans l’analyse et la suivie des marges des produits solides et liquides, vous pouvez solliciter l’expert-comptable Île-de-France. Ce dernier étudie la rentabilité du restaurant par le nombre de couverts et par la cohérence des consommations au bar.

Restaurant végétarien et végétalien

23 millions de Français se considèrent comme flexitariens. Cette qualification désigne les personnes qui choisissent de suivre un régime végétarien, mais consomment de la viande et des produits d’origine animale occasionnellement. Cela explique la croissance de la demande des plats végétariens ou végétaliens. Dans cette optique, votre restaurant peut mettre à l’affiche cette tendance végétale en proposant des burgers aux steaks végétaux, par exemple.

Restaurant-conteneur

Lors d’un festival ou d’une exposition, le food truck règne en maître. Cependant, depuis peu, d’autres formes de restaurants ont vu le jour, sous forme de conteneurs. Lors des évènements, ces derniers sont transformés en snack ou en bar afin de servir la clientèle. Ce concept présente divers avantages aux restaurateurs :

∙         Taille adaptable (parfois plus grande qu’un food truck) ;

∙         Prix adapté au budget de tout type de restaurateur ;

∙         Dépense en énergie en baisse ;

∙         Possibilité de les déplacer partout.

Ce type de concept vous permet de réaliser un investissement à coût réduit, amis avec des bénéfices importants.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Vous aimerez lire