Que peut-on trouver dans un EPI pour élagueur?

par | mercredi, 30 mars 2022 | Travail | 0 commentaires

L’élagage d’arbre figure parmi les cinq activités les plus dangereuses en France. Sa pratique est d’ailleurs soumise à des règlementations strictes. À cet effet, les entreprises spécialisées en travaux d’élagage sont tenues de mettre à la disposition de leurs artisans des équipements de protection individuelle ou EPI. Leur utilisation permet d’intervenir en toute sécurité et de limiter les accidents (ex. : chute en hauteur, blessures par les outils de coupe tranchants). Mais que peut-on trouver dans un EPI pour élagueur ? Découvrez la réponse dans les paragraphes qui suivent.  

Les matériels utiles pour grimper dans l’arbre et se déplacer en hauteur

La plupart du temps, les experts en travaux d’élagage comme cet élagueur expérimenté en Charente effectuent des travaux en hauteur. Pour écarter les accidents, ils doivent donc porter certains équipements. Entre autres, il s’agit :

Des mousquetons

En principe, les élagueurs se servent de mousquetons dotés d’une triple sécurité. Autrement dit, ils s’ouvrent en trois mouvements. Ces dispositifs permettent d’accrocher les outils dont l’élagueur a besoin pour ses interventions en hauteur (ex. : scie d’élagage, tronçonneuse). 

Une ceinture d’élagage ou baudrier

Le baudrier d’élagage doit être conforme à une norme spécifique. En effet, il devra être doté d’un point central Mobil et e deux panneaux latéraux. Ces derniers recevront les longues longes qui soutiendront l’élagueur au cours de l’exécution des travaux.

 Des cordes de Prussik

Selon les cas, elles sont livrées avec ou sans descendeurs. Ces cordes permettent de réaliser des nœuds autobloquants. On les appelle également « corde de rappel ».

De la longe

Il s’agit d’une sorte de câble souple et résistant. L’élagueur y a recours pour se déplacer en hauteur et pour grimper dans l’arbre.

Les équipements destinés à se protéger contre les blessures résultant de l’usage d’outils tranchants

L’utilisation des outils que nous avons vus précédemment ne suffit pas pour garantir pleinement la sécurité de l’élagueur lorsqu’il travaille en hauteur. Il devra également se munir des équipements qui le protègeront des blessures que peuvent engendrer les outils tranchants. C’est le cas de :

Casque de sécurité

Le port de casque de protection est obligatoire pour se protéger des chutes des branches. En même temps, l’élagueur doit se munir de protections auditives et de protections oculaires.

Manchettes anti-coupure

Son utilisation est fortement recommandée. En portant des manchettes, l’opérateur ne risque pas de se couper une artère de l’avant-brave en cas de mauvaise manipulation de la tronçonneuse.

Jambière ou pantalon anti-coupure

Ils sont généralement fabriqués dans un matériau qui bloque instantanément l’entrainement de la scie en cas d’accident. Ces vêtements permettent également de protéger les artères qui se trouvent au niveau de la jambe.

Bottes anti-coupure

L’élagueur doit également porter des chaussures de protection. Les bottes anti-coupures disposent en général de semelles antidérapantes. S’il intervient par temps humide, l’élagueur pourra alors éviter les glissades et donc les chutes dans le vide.  

Il est à noter que la liste que nous venons de vous donner est très limitée. Toutefois, vous pourriez y trouver les équipements dont le port est indispensable. Toutefois, l’opérateur est tenu de vérifier le bon état de son EPI avant chaque intervention. C’est là une autre garantie de sa propre sécurité.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Vous aimerez lire