Tableau électrique : qu’est-ce que c’est ?

par | mardi, 26 avril 2022 | Maison | 0 commentaires

Toute maison qui possède une installation électrique dispose d’un panneau électrique. Il s’agit de l’une des boîtes qui sont généralement recouvertes afin de ne pas paraître trop visibles sur les murs des maisons. Le tableau électrique est un composant clé des systèmes électriques. Il peut être très utile de savoir à quoi il sert, notamment pour éviter les accidents. Découvrez-en davantage sur cet outil et son utilisation.

Qu’est-ce qu’un tableau électrique ?

Le tableau électrique constitue le composant de votre installation électrique, là où se trouvent les dispositifs de sécurité et de contrôle de l’électricité. C’est un maillon essentiel de tout immeuble doté d’un système électrique. Il a pour mission de contrôler et de protéger le système électrique de votre maison. Il est donc nécessaire d’avoir un système électrique adéquat afin de réduire les risques de coupures causés par le tableau électrique. Vous pouvez recourir à un comparateur électricité pour avoir plus d’informations.

Le tableau électrique est l’endroit où est concentré tout le câblage d’un système électrique. Le panneau électrique se trouve généralement à proximité de la porte d’entrée principale des maisons. Dans la plupart des cas, il est dissimulé sous un couvercle pour paraître plus esthétique et pour s’intégrer parfaitement à la maison.

Quelles sont les diverses fonctionnalités d’un tableau électrique ?

Un tableau électrique remplit deux principales tâches : réduire la probabilité d’une surcharge électrique et prévenir les courts-circuits. Dans les deux cas, le panneau électrique se déconnecte du compteur en électricité et ne relève plus la consommation de l’appartement.

Disposer de la quantité correcte de puissance sous contrat implique essentiellement que le tableau électrique ne détecte pas une exigence de puissance plus élevée que celle convenue avec l’utilisateur. Cela contribue ainsi au déclenchement de l’interrupteur principal. Pour éviter ce genre de problème, vous pouvez utiliser un comparateur d’électricité. De cette façon, vous obtiendrez la puissance dont vous avez réellement besoin.

Par ailleurs, le panneau électrique est indispensable à la sécurité des maisons et des personnes qui y résident. Lorsqu’il détecte un événement, il actionne les leviers correspondants et coupe le courant au niveau du conflit. Cela permet d’éviter d’endommager les équipements connectés. Il permet également d’éviter que les personnes présentes dans le bâtiment soient électrocutées.

Quels sont les divers éléments qui composent un tableau électrique ?

Un tableau électrique comporte les éléments suivants :

Un Interrupteur de Contrôle de Puissance

L’IPC représente l’extrémité du panneau électrique de la maison et constitue le premier élément qu’on y trouve. Sa fonction est de couper l’alimentation électrique lorsque la puissance requise est au-dessus de celle convenue. Il sert aussi à éviter de nuire aux équipements en cas de court-circuit.

Dans les anciens compteurs, l’IPC est séparé du reste du compteur. De cette façon, il ne peut pas être manipulé, modifié ou percé, car l’une de ces actions serait frauduleuse. Dans les compteurs plus récents, l’IPC est intégré au panneau de commande lui-même, et s’il arrête de fonctionner, c’est un signe que vous utilisez trop d’énergie.

Un Interrupteur Général Automatique (IGA)

L’interrupteur principal n’est disponible que sur les tableaux électriques nouvellement fabriqués. Il est conçu pour interrompre toute l’électricité en cas de surtension. En outre, ce commutateur vous permet de ne pas dépasser la puissance maximale que votre système peut supporter. Cela signifie que si votre système n’a qu’une puissance nominale de 6 kW et que vous signez un contrat pour 10 kW, ce commutateur entrera en action si vous dépassez 6 kW. S’il vous saute constamment, vous avez donc besoin de plus de puissance. N’hésitez donc pas à changer de prestataire pour obtenir une plus grande puissance d’électricité.

Un protecteur de surtension

Il assure la protection des équipements électriques face aux dommages causés par un développement des énergies électriques d’un circuit. Cette protection peut avoir lieu lors de plusieurs situations et notamment lors d’un orage. En effet, pendant un orage, un coup de foudre peut endommager les équipements, les appareils ou même les personnes à l’intérieur de la maison. Dans ce cas, le PCS agit comme un bouclier et dévie le courant pour éviter tout dommage éventuel. Comme ce composant est susceptible de recevoir des impacts élevés, optez toujours pour des offres compétitives afin de tirer le meilleur parti de votre tableau électrique.

Un Interrupteur différentiel

Ce disjoncteur empêche les fuites de courant et vous évite de recevoir un choc électrique lorsque vous touchez un appareil électrique dont le câble est desserré. Les problèmes d’installations ou les appareils défectueux sont généralement à l’origine du dysfonctionnement du disjoncteur différentiel quand il saute. Selon le bâtiment, il peut y avoir jusqu’à 2 ou 3 différentiels dans un panneau pour contrôler les différentes zones du bâtiment.

Des disjoncteurs automatiques miniatures

Ces commutateurs gèrent l’alimentation des divers appareils et circuits électriques, notamment l’éclairage, les prises de courant, etc. Malgré le fait qu’ils constituent des disjoncteurs distincts, ils sont généralement ensemble. Si l’un d’eux détecte une consommation excessive dans une partie de la maison, il s’éteint et laisse cette zone sans électricité, mais pas le reste du bâtiment. Ces interrupteurs sont très utiles en cas de maintenance, car ils coupent l’alimentation d’une partie de l’installation sans déconnecter l’ensemble de l’alimentation.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Vous aimerez lire