Un toit plat est-il meilleur qu’un toit en pente ?

par | mercredi, 24 juin 2020 | Maison | 0 commentaires

Les toits plats offrent plusieurs avantages, mais ils ont aussi des inconvénients. Comment faire son choix entre une toiture plate et une toiture en pente ?

Selon les études récentes, les propriétaires sont toujours de plus en plus nombreux à être attirés par la construction de toits plats, car ils sont considérés comme l’une des options les plus efficaces d’un point de vue énergétique.

De plus, les clients économiseront également sur les coûts d’installation et de construction initiale du toit, car la surface d’un toit plat est forcément inférieure à celle d’un toit en pente. Moins de mètres carrés à couvrir c’est donc moins de matériaux de construction pour la charpente, l’isolation, et la couverture, à acheter et donc aussi moins de temps de main d’œuvre nécessaire.

La création d’un toit plat lors de la construction d’une maison neuve et moderne peut sembler une tâche simple. Mais vous devez tenir compte de plusieurs facteurs importants lorsque vous envisagez de choisir cette option architecturale pour votre maison.

Travailler avec un professionnel des toitures plates

L’une des premières choses et des plus importantes consiste à choisir de travailler avec un entrepreneur en toiture expérimenté dans ce type d’installation. Il est important de demander des références et un aperçu des autres projets de toitures plates réalisées par le contractant. N’hésitez pas à demander un devis, généralement rapide et gratuit, à plusieurs charpentiers-couvreurs avant de vous décider.

Choix des matériaux

La plupart des toits plats sont généralement recouverts de bitume, de goudron ou de derbigum (que l’on a abusivement tendance à appeler roofing en Belgique). Il existe cependant d’autres solutions comme l’EPDM ou les couvertures métalliques : cuivre, Zinc, acier inoxydable ou étain. Le matériau et le style du toit plat doivent être discutés en amont avec votre entrepreneur, car il pourra vous conseiller au mieux.

Toiture végétalisée ?

Cette option est efficace, esthétique, écolo et toujours plus populaire. La toiture végétale consiste à transformer l’espace du toit plat en un toit vivant recouvert d’une fine couche de terre et de plantes. Ces plantes sont souvent des graminées ou des plantes grasses (de type sedum). C’est en théorie la solution la plus verte, car elle permet au toit d’absorber une bonne partie de l’eau de pluie. La conséquence est une diminution des phénomènes d’érosion et des risques d’inondation. Toutefois, il est important que la toiture végétale soit réalisée selon les règles de l’art. Si elle était mal réalisée, les racines des plantes pourraient s’enfouir dans le toit, et entrainer des fuites ou des infiltrations d’humidité sur le long terme.

Toit-terrasse ?

Les toits plats peuvent parfois offrir l’avantage de devenir un nouvel espace de vie extérieur, une terrasse très agréable pour profiter des beaux jours. Dans ce cas il faudra choisir une charpente et une couverture ad hoc. L’un et l’autre devront être réalisés en matériaux suffisamment costauds et résistants aux déplacements des personnes se rendant sur le toit-terrasse. Pas de panique, il existe de nombreuses solutions. Renseignez-vous auprès de votre entrepreneur qui pourra vous aider à décider. Il vous conseillera par exemple la pose d’un plancher flottant en bois. C’est un bon raccourci pour créer la terrasse au-dessus d’une toiture en bitume. Cela permet d’éviter les dommages causés par les chaussures ou les pieds de chaises.

Durée de vie ?

Un toit en pente a généralement une durée de vie au grand minimum de 20 ans. Cela dépendra des conditions climatiques locales, vent, neige et humidité… La couverture d’un toit plat devra être vérifiée régulièrement et généralement rénovée ou remplacée tous les 10 ans. Vous devez savoir que certains propriétaires convertissent parfois le toit d’un appartement pour un toit en pente principalement pour cette raison.

Toutefois, pour éviter tous problèmes de remplacement précoce du matériau d’étanchéité, les professionnels du métier recommandent d’inspecter aussi fréquemment que possible les toits plats, car la détection précoce de problème pourra certainement prolonger la durée de vie du toit.

Les toits plats situés sous de grands arbres peuvent apporter de nombreux soucis. L’accumulation des feuilles mortes n’est jamais une bonne chose, spécialement dans des régions subissant un climat très pluvieux. Les toits plats ont malheureusement tendance à permettre à l’eau de s’accumuler formant des flaques ou des piscines sur le toit. Cela peut se transformer en désastre en cas de gelée, l’eau se transformant en glace. Il faut éliminer l’eau qui stagne et nettoyer le toit le plus promptement possible. Sinon il y a un réel risque d’infiltration.

Les toits plats modernes ont souvent une membrane d’étanchéité très résistante et recouverte d’un scellant pour une protection supplémentaire.

Vous pensez qu’un toit plat est une option possible ou nécessaire pour votre construire la maison de vos rêves ? Confiez vos plans à un architecte et un entrepreneur agréé en toiture. En tenant compte de cette liste de tous ces avantages et inconvénients, vous obtiendrez un toit plat de bonne conception.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aimerez lire

La culture kawaii au japon

La culture kawaii au japon

La culture kawaii au Japon Si vous êtes habitué à regarder des animes, des Drama asiatiques ou si...