Comment faire de l’écriture pour Internet son métier ?

par | jeudi, 6 août 2020 | Travail | 0 commentaires

Écrire pour Internet n’est pas la même chose qu’écrire pour le journal local. Le but est de se positionner le plus haut possible sur la première page de résultats de Google pour espérer générer du trafic et avoir un nombre de visiteurs ou d’acheteurs conséquents. Certaines compétences sont indispensables pour réussir à atteindre cet objectif final. Elles ne s’improvisent pas non plus et doivent s’apprendre avec le temps. C’est justement un métier qui est de plus en plus recherché et en vogue. Chaque site veut désormais avoir sa place sur les pages Google et doit faire appel à des professionnels.

Posséder des qualités indispensables

Il n’y a pas que la formation qui compte dans le métier de rédacteur web, il y a aussi tout un tas de pré-requis qui sont nécessaires pour vous faire aimer la rédaction et vous démarquer des autres. Tout d’abord, le français ne doit avoir aucun secret pour vous. Il peut arriver de faire quelques petites fautes d’inattention, mais cela ne doit pas se répéter à chaque phrase. Vous devez parfaitement maîtriser les règles de la grammaire, de l’orthographe et disposer d’un vocabulaire riche pour ne pas vous répéter constamment. Vous devez surtout aimer écrire. Lors d’une journée de travail, vous allez être amené à écrire beaucoup de mots et de pages pour gagner votre vie. De plus, les thèmes ne seront pas toujours dans vos goûts. Il faut pouvoir aimer se documenter, ouvrir son esprit et élargir sa culture. Quelque part, vous devez aussi avoir un sens du client. Vous allez travailler pour des sites parfois très exigeants qui vont vous demander de recommencer 10 fois le même texte. La patience est de mise. Vous devez également être capable de négocier de nouveaux contrats et de prospecter.

Passer par la voie universitaire

Le système universitaire s’intéresse de plus en plus au digital. Généralement, si vous choisissez de vous orienter vers une formation qui touche à l’information, à la communication ou au marketing, vous recevrez un cours de SEO. Il faut savoir qu’il n’existe pas de diplôme indispensable pour devenir rédacteur pour Internet. Le métier est bien trop récent et moderne pour cela. Vous pouvez donc vous mettre à écrire immédiatement après un baccalauréat ou une licence qui n’a aucun rapport avec le monde du digital. Toutefois, certaines formations sont bien entendues plus valorisées sur un CV de rédacteur comme un bachelor en marketing, une licence e-marketing ou encore un master en communication.

Se former en autodidacte

Le métier peut tout à fait être indiqué pour une reconversion professionnelle ou pour une personne qui n’a aucune compétence dans l’informatique et dans le marketing. D’ailleurs, la plupart des rédacteurs se sont formés sur le tas. De nombreuses personnalités connues dans le domaine se sont mises à proposer elles-mêmes des formations. Vous payez un prix abordable pour avoir accès à des cours, un groupe, à des exercices et à un suivi. Certaines formations peuvent être financées par le CPF.

De même, de nombreux rédacteurs se sont mis à rédiger des livres pour permettre à tout le monde d’avoir accès aux bases du métier. La bible dans le milieu est « Réussir son référencement web » d’Olivier Andrieu. Régulièrement, une nouvelle édition est sortie pour actualiser les données puisque le SEO est un domaine qui bouge constamment. Il revient sur la façon dont Google classe les sites et sur comment répondre favorablement à cet algorithme souvent inconnu du grand public.

La meilleure façon de pouvoir devenir un bon rédacteur pour Internet est de s’exercer. La théorie ne suffit pas à faire de vous un rédacteur qualitatif. Il ne faut pas avoir peur de faire des erreurs au début. Ces dernières doivent simplement être comprises pour ne plus être reproduites par la suite. De nombreuses plateformes accueillent les débutants. Vous allez avoir l’occasion de trouver vos premiers clients et de tester tout ce que vous avez appris jusqu’à présent. Vous pouvez alors avoir un premier pied dans le domaine et savoir si ce métier vous plaît réellement. La plupart de ces plateformes offrent un suivi dans le sens où quelqu’un va analyser votre travail et vous apporter une correction ensuite. De plus, sur ces plateformes, vous allez pouvoir rencontrer des professionnels qui ont déjà de l’expérience et du recul sur le métier. Vous pourriez bien recevoir des conseils judicieux qui vont vous servir tout au long de votre activité professionnelle.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aimerez lire