Quelques éléments à savoir avant d’ouvrir un institut de beauté

par | samedi, 8 août 2020 | Travail | 0 commentaires

Travailler dans le monde de la beauté et du soin est un métier assez exigeant. Voyons Cela avec Cynthia, gérante de Cynthia & Co, salon d’esthétique à Nice très réputé au centre de cette ville de la Côte d’Azur. Des femmes viennent de toutes les Alpes-Maritimes pour aller dans se salon de beauté.

Tout d’abord, dans ce domaine, les certificats professionnels sont plus qu’une expression de compétences, ils sont obligatoires. Il existe ensuite des certifications optionnelles mais elles sont la seule façon d’inspirer confiance à vos clients potentiels dans votre salon de beauté. Vous devez également savoir comment gérer une entreprise et ses comptes.

Un salon n’est pas seulement un prestataire de services, il vend des produits et possède de nombreuses charges, ce n’est pas si simple.

Possibilités de qualification dans l’industrie cosmétique

Il faut pouvoir justifier d’une formation professionnelle de trois ans dans un cursus scolaire ou dans une école privée. Même si vous ne devez pas remplir certaines conditions pour ouvrir votre propre salon de beauté, il y a certaines formalités à remplir avant de pouvoir créer votre propre entreprise. 

Tout d’abord, vous devez enregistrer votre entreprise pour votre salon de beauté auprès du bureau d’enregistrement des entreprises compétent.  En moyenne, les esthéticiennes qui souhaitent ouvrir leur propre salon de beauté doivent compter avec 10 000 euros de frais de démarrage. Bien entendu, cela ne comprend pas le droit au bail commercial, il est par exemple très cher au centre ville de Nice ou de Paris.

Attention aux frais

Les coûts frais spécifiques que vous devrez payer dépendent également du type de salon de beauté que vous ouvrez. En fonction de votre spécialisation, vous devrez acheter du matériel et un mobilier de salon de beauté adapté, ainsi qu’inclure des produits cosmétiques de haute qualité dans votre répertoire. Dans l’ensemble, l’ouverture d’un salon de beauté est assez coûteuse.

Dans le cadre de votre planification financière, n’oubliez pas de fixer votre propre salaire. Il existe également diverses banques qui proposent des prêts spéciaux pour les salon d’esthétiques. Vous pouvez vérifier quelles sont les autres possibilités de financement des entreprises qui s’offrent à vous en quelques détails directement en ligne à l’aide d’un calculateur de financement gratuit. Une fois que vous avez décidé d’ouvrir votre propre salon de beauté, vous devez formuler vos projets en détail et les consigner dans un business plan qui sera étudié par votre banque.

Cela pourra aussi contribuer à convaincre les investisseurs potentiels de votre salon de beauté et vous servira également de plan d’action.

Trouver l’emplacement idéal pour votre salon de beauté

Si vous souhaitez ouvrir un salon de beauté fixe, le bon emplacement est la clé de votre succès. S’il y a déjà plusieurs salons de beauté dans une même rue, il vous sera plus difficile d’attirer les clients de passage. Mais gare à l’envie d’ouvrir coûte que coûte, qui pourrait vous faire choisir un emplacement avec un gros problème. Un salon de beauté centre d’esthétique doit donc être bien placé sous peine de faire un flop.

Esthéticiennes à domicile

Tous les traitements courants d’un salon de beauté classique, tels que la manucure, la pédicure, les traitements du visage, le maquillage ou l’épilation, peuvent également être effectués au domicile du client sans aucun problème. C’est de plus en plus courant et pratique, même si cela cause beaucoup de concurrence aux salons traditionnels.

Faire connaître son salon de beauté

Distribuer des prospectus, placer des annonces ou attirer l’attention sur vous dans les médias sociaux ne sont que quelques-unes des nombreuses façons de commercialiser votre salon de beauté afin d’attirer les clients. Par exemple, le jour de l’ouverture de votre salon de beauté, vous pouvez organiser une grande fête d’ouverture avec des promotions gratuites ou à prix réduit pour attirer des clients potentiels dans votre salon et les convaincre de vos services.

beaute-onglerie-nice

L’assurance pour votre salon de beauté

En tant qu’esthéticienne indépendante, vous travaillez tous les jours avec des gens. Sans une assurance appropriée, cela peut menacer votre existence professionnelle. Outre l’assurance responsabilité professionnelle des esthéticiennes, il existe un certain nombre d’autres assurances qui protègent votre salon de beauté. 

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aimerez lire