Choix d’un châssis fenêtre PVC : comment s’y prendre correctement ?

par | mardi, 24 novembre 2020 | Maison | 0 commentaires

Le châssis d’une fenêtre est à l’origine de 15 à 20 % de la chaleur au sein d’une habitation. Le choix de cet élément implique la prise en compte de plusieurs paramètres que ce soit pour une construction ou d’une rénovation. Il est essentiel d’être attentif au moindre détail afin de choisir une fenêtre avec un châssis adapté au climat de votre région.

Tenir compte de sa valeur d’isolation

Un châssis fenêtre PVC peut être fabriqué à partir de différents matériaux. Auparavant, le bois était le matériau privilégié pour sa construction, car c’est un excellent isolant. Avec le temps, d’autres matériaux comme le PVC et l’alu.

Quel que soit le choix du matériau, prendre en compte de sa valeur d’isolation sera le premier réflexe à adopter avant chaque achat. Elle traduit la quantité de chaleur que laisse échapper un matériau. Plus cette valeur est faible, plus le matériau est un excellent isolant. La valeur d’isolation d’un châssis ne dépasse pas les 1,4.

Pour ce qui est du vitrage, son rendement dépend du type de gaz et de film utilisé pour renforcer son degré d’isolation. Un vitrage avec un fort pouvoir isolant affiche un rendement d’une valeur de 1. Un vitrage simple possède un rendement de 6. Tout comme pour le châssis, le rendement d’une vitre est important lorsque son indicatif est faible.

Tenir compte du type d’ouverture de votre fenêtre

L’ouverture d’une fenêtre se présente de différentes manières en fonction du choix du client. Une ouverture classique reste le plus prisée. Elle se compose d’un ou de deux abattants s’ouvrant vers l’intérieur avec des charnières à la verticale. Ce type d’ouverture est simple d’utilisation avec des dimensions imposantes.

Puis, il y a l’ouverture à l’anglaise avec un système d’ouverture assez similaire au modèle français. La seule différence réside au niveau du système d’ouverture des vantaux qui s’ouvrent vers l’extérieur. La fenêtre oscillante battante fait partie des autres modèles de fenêtres qui sont également fabriqués et commercialisés sur le marché. En complément de tout cela, vous avez aussi les fenêtres à soufflet et les modèles coulissants, ceux à guillotine, à galandage, à l’italienne et basculante.

Tenir compte de ses spécificités

D’autres caractéristiques sont aussi à prendre en compte en plus de la capacité isolante d’une fenêtre. Son entretien entre également en vigueur au moment de choisir un modèle en particulier. Le bois est le matériau qui demande le plus d’entretien. Toutefois, sa longévité est optimale. Lorsque le bois est correctement traité en atelier et entretenu une fois sous forme de châssis, elle peut durer plus de 100 ans.

Le PVC et l’aluminium sont les deux autres matériaux les plus prisés et les plus simples à entretenir. Ils n’exigent aucun entretien en particulier mis à part le fait d’enlever les voiles de poussières et les tâches. Pour bénéficier de nouvelles fenêtres tout en vous faisant aider, l’état a mis en place une prime de rénovation et prime d’énergie. Cette offre est principalement disponible dans certaines régions. Il faut en tenir rigueur et se renseigner auprès de votre région si l’offre y est disponible.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aimerez lire