Comment protéger son matériel du froid et de l’humidité

par | mardi, 31 mars 2020 | Photographie | 0 commentaires

Le grand froid est arrivé !

Donc pour les courageux, c’est aussi le moment de regarder autour de vous et de faire de belles photos. Avec le froid, il y a aussi de belles couleurs, une atmosphère, de la vapeur d’eau, de la fumée. Le problème, c’est que le froid par temps humide nos mains n’aiment pas cela, mais notre appareil photo non plus.

Et pour l’appareil photo, c’est aussi le problème de la condensation, mais également les batteries qui sont franchement impactées par le froid.

photo haute montagne froid glacial appareil camera

Les batteries et le froid

Le tout premier problème quand il fait froid vient des batteries ! Elles détestent le froid. Votre batterie, qui en temps normal, vous permet de faire 300 photos, ne peuvent vous permettre de n’en faire de que 5… Une batterie gelée ne fonctionne tout simplement pas !

Solution : il y a plusieurs astuces à connaître

  • Ayez plusieurs batteries, chargées entièrement
  • Et gardez les au chaud. L’endroit où il fait le plus chaud, cela reste près de votre corps. Donc mettez toutes vos batteries dans les poches internes de votre manteau, et ne sortez votre batterie que quand vous êtes prêts à faire votre photo.
  • Evitez au maximum les piles « one shot » quand vous utilisez des AA ou AAA. Sinon, vous utilisez un stock monumental, et ce n’est pas très bon pour la planète. Privilégiez les piles rechargeables 🙂 (cela marche pour tous vos appareils, pas que les appareils photos…)
photo neige

Les sacs adaptés 4 saisons

Même si on vous conseille en permanence d’avoir un bon sac, adapté à votre morphologie, et à votre besoin (pas trop grand, pas trop petit… ). Par temps de grand froid, avoir un bon sac est tout aussi important.

Avoir accès rapidement à son matériel, boitier et objectif, pouvoir ranger son matériel correctement, et le savoir en sécurité, c’est le plus important ?

De la même manière, choisissez bien votre matériel et objectifs. De la même manière, qu’en été, et le sable, la neige n’est pas forcément l’endroit le plus approprié pour changer d’objectif toutes les 2 secondes (sans parler de la condensation).La condensation

En parlant justement de condensation… A la différence des batteries, il ne faut pas garder au chaud son boitier. Je ne veux pas dire par là qu’il faut le stocker dans votre cave humide. Mais, il est préférable qu’il reste à température « ambiante« , et qu’il se familiarise avec le froid. Une trop grande différence de température peut :

  • provoquer de la condensation,
  • venir perturber le fonctionnement électronique
  • embuer le viseur et l’optique
femme photographe foret neige froid humide

Voici quelques astuces pour éviter ce problème

  • déjà, on garde l’appareil à température ambiante (dans le sac à dos, en bandoulière…)
  • et de la même manière, quand vous rentrez chez vous, ne mettez pas votre appareil photo à côté du radiateur

Même le choc thermique entre -10° à l’extérieur et 20° à l’intérieur peut etre radical… Pour faire face à cela, mettez votre appareil photo dans un sac plastique (afin de diminuer la condensation). Vous le ressortiez quelques heures plus tard.

photographe gelé

Vous protéger du froid

Il faut protéger son appareil photo, mais vous également. Pour pouvoir mettre ses batteries et déclencher, il faut encore sentir ses doigts. Il existe de nombreux gants maintenant adaptés, assez fins, mais chauds également, et permettant d’utiliser les touches de son boitier, mais également son smartphone.

Il est possible de se fabriquer une mitaine à partir d’un gant. Simplement en coupant le bout des doigts dont vous avez besoin pour manipuler votre engin.

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Vous aimerez lire